Véronique Dupérier a eu une idée. Une belle idée. Une grande idée. Je trouve. Elle vient de créer un véritable temple, l'École de la maille de Paris. Les obsessionnels de la maille en sont la cible. Et c'est la première fois qu'une école est exclusivement dédiée à ces techniques. Il y avait bien la formation intensive en stylisme de maille de l'Atelier Chardon Savard mais, là, vraiment, trois années de cursus complet consacrées au tricot, c'est quand même quelque chose. 

 

                Croquis Lava Flow de Sarah Vinet                         

49dde42d9123c5

 



Réalisation Lava Flow par Sarah Vinet

9d2f5e6cb4dcaf

 

 

Échantillon réalisé par Sarah Vinet pour le cahier maille SS2011 de Peclers

188f784b81f16c

 

 Crédits photos Sarah Vinet

 

Et comme Véronique Dupérier sent bien les choses, pour celles (et ceux bien entendu) qui ont bourlingué depuis leurs 17 ans et l'annonce des résultats du bac, il y a, oui oui, il y a des ateliers, qui se déroulent le week-end. Le premier de cette année aura lieu demain et après-demain et invitera les participants à créer un jardin japonais en recouvrant, par exemple, des galets en tricot ou crochet. Ce thème me fait d'ailleurs beaucoup penser au travail de l'artiste plasticienne Aurélie Mathigot, dont j'avais eu le très grand plaisir de faire la connaissance il y a deux ans, dans un carré de TGV où, en face de moi, elle crochetait... inlassablement. J'aimerais d'ailleurs pouvoir vous en reparler tout bientôt. 

 

52170072

 

L'atelier MAXI-mailles aussi est particulièrement tentant, qui proposera, les 21 et 22 avril, de créer ses propres fils en recyclant ses pulls, tee-shirts, collants et autres pelotes orphelines pour les transformer en "contenants" ludiques et uniques. Ca donne envie hein ? Bon, OK, je vous l'accorde, il faut tout de suite mettre en place la tirelire et compter 200 euros par week-end. Forcément, ça a un prix tout ça. 

Et, pour les fans de crochet-broderie-patchwork, il y a aussi des cours du soir...

J'attends en tous les cas avec impatience la présentation des collections de la première promotion de l'EMP qui, si je compte bien, aura lieu en 2014 !