OK. Chez moi, il y a des bouts de fil un peu partout, des piles de tissu en équilibre, des cahiers de toute sorte, des patrons de ci de là, des piles de magazine qui attendent, une fois lus et cornés, d'être découpés et scotchés. Mais quand, lors de son "pique-nique de goûter", je cite, et vous savez désormais que cette expression dit tout le plaisir qu'il y a pris, Mr. June, qui était avec sa grand-mère, me rapporte cela, je ne vous cache pas que je suis soufflée. Sans voix. Impressionnée. Mon fils nous a offert ses premières planches tendances. Oui, parfaitement. Et je pèse mes mots. 

"Ca, c'est toi."

 P3274160

 

"Et ça, c'est papa."

 P3274162

 

On passe au décryptage ? Non, peut-être pas. On gardera l'esprit brut de la sélection de Mr. June car il est fort possible que l'analyse psychologique de ses choix soit sensiblement douloureuse... Si si, je vous assure. Au-delà de son goût prononcé pour le bling-bling, je ne citerai qu'un exemple : je suis brune et le crocodile de Richard Orlinski ouvre grand sa gueule à quelques millimètres de ma représentation... Heureusement qu'il s'est racheté avec un "ça, c'est tes rubans" (et vous aurez j'en suis sûre observé les couleurs choisies.. Oui, du jaune, étonnant, non ?) !

Qu'est-ce qu'on dit déjà ? La vérité sort de la bouche des enfants ? Grrrr...